Présentation

Patrimoine religieux du secteur de Corbara (Piève d’Aregno… )

Algajola : Port très ancien remontant aux Phéniciens

  • 15ème  siècle : Office et banque saint Georges.
  • Saint Alexandre Sauli (1535 – 1592) y séjourne comme évêque et érige l’église du 14ème siècle en cathédrale où il demeurera de juillet 1572 à fin 1576.
  • 1643 : l’église est saccagée par les barbaresques (le tableau de Notre-Dame du Rosaire relate cette invasion : plus de 800 morts près de la chapelle saint Cyprien) et réhabilitée peu après au 17ème siècle.
  • Un tableau de la descente de la Croix attribué à Guerchin (il Guechino, de son vrai nom Galiazzo Francesco Barbieri, fameux peintre de l’école de Bologne (1590 – 1666).
  • Autre tableau représentant Saint Antoine remettant en place un pied.
  • Tableau de saint Georges et de saint Louis de Gonzague.
  • Maitre autel en marbre du 17ème siècle, chaire du           ,
  • Confrérie de la sainte Croix (1603) attenante à l’église

Aregno : Vieux et traditionnel village dominé par l’église de la Trinité et de saint Jean-Baptiste (11ème siècle) et comportant une fresque de saint Michel et des quatre Docteurs de l’Église (saint Augustin, saint Jérôme, saint Grégoire et saint Ambroise) ; au  centre du village l’église saint Antoine Abbé (16ème siècle) et attenante la confrérie saint Étienne (stalles du 18ème siècle).

  • Tableaux de Notre-Dame du Rosaire, de la mort de saint Joseph et de saint François-Xavier.
  • Chaire de 1714.
  • Chapelle de Saint Quilicus du 10ème siècle.
  • Chapelle à Torre dédiée à saint Michel et à Praoli dédiée à saint Jean l’Évangéliste.
  • Chapelle de l’Annonciade dans la plaine.

Avapessa : Église baroque (1618) dédiée à l’Assounta et qui abritait la confrérie de saint Charles Borromée (fête le 4 novembre).

Cateri :

Église de l’Assomption (Marie Reine des Anges) baroque du 18ème siècle. Plan en croix grecque, haute façade harmonique dotée d’une coupole et d’un clocher absidial à arcade, unique en Corse.
Quatre tableaux :

  • Saint Roch intercédant auprès de la Vierge pour les pestiférés
  • Vierge à l’Enfant avec sainte Lucie et saint Nicolas de Bari
  • L’Assomption de la Vierge avec saint Servant et saint Quilicus, sainte Catherine et deux autres martyrs
  • du Rosaire

Chapelle de la sainte Croix (rapportée de Rome, stalles de 1733, et un tableau : « Le sacrifice d’Isaac » d’après Véronèse  de l’ancienne confrérie sainte Marcelle (fin 18ème siècle)

Chapelle de l’église Santu Spiritu du couvent de Marcasso (1608) renfermant les tombeaux de plusieurs religieux dont celui du vénérable Bernardin de Calenzana (1591-1653).

  • Tableau saint Pierre d’Alcantara en extase devant la Croix (17ème siècle),
  • Tableau l’ange gardien (17ème siècle),
  • Tableau La Cène (17ème siècle),
  • Tableau Vierge à l’Enfant avec saint Joseph (18ème siècle).

Chapelle saint Césaire (17ème siècle, diacre et martyr).

Corbara : En plein cœur de la Balagne, jardin de la Corse, est avec son couvent un des haut lieux de la foi chrétienne. L’église Collégiale de l’Annunziata sera achevée en 1752, date à laquelle elle fut érigée au rang de Collégiale par le Pape Benoît XIV.

En plus 10 chapelles : la Confrérie saint Antoine Abbé,  saint Roch, saint Jacques, Notre-Dame des 7 Douleurs, saint Joseph, sainte Lucie, saint Pierre et saint Paul, saint Corneille et saint Cyprien, Notre-Dame du Lazio, le Couvent Saint Dominique.

Lavatoggio :

  • Église Notre-Dame de la Consolation et à côté la chapelle de la confrérie de saint Antoine le Grand.
  • Chapelle saint Cervonius située au cœur du cimetière, restaurée au 12ème siècle, fête le 10 octobre,
  • Chapelle saint Laurent (fête 10 Août),
  • Chapelle de la Stella (fête 8 septembre) sur le plateau au-dessus de Lumio.

Muro : (de la Piève de Sant’Andréa,)

  • Église La Santissima Annunziata, face à la confrérie de la sainte Croix , (1440) devenue saint Antoine le Grand. À voir absolument le Crucifix Miraculeux de Muro qui a été transféré en 1733 dans l’église paroissiale où un autel lui fut dédié, quelques années après le miracle de 1730 dans la chapelle de la confrérie où la voix du Christ résonna en ces termes : « Venez et voyez mon martyr». Cet événement est commémoré le vendredi suivant le troisième dimanche de carême durant un pèlerinage régional.
  • Chapelle saint Antoine de Padoue à Poggiali,
  • Chapelle saint Jacques à côté du cimetière.

Pigna : Église de l’Immaculée Conception (10ème siècle)

  • Statue de la Vierge (16ème siècle),
  • Tableau Notre-Dame du Rosaire (18ème siècle).
  • Statue de la Vierge Assunta Glorioza, avec quatre arbres du Cantique des Cantiques : olivier, cyprès, palmier et cèdre.

San’Antonino : « Nid d’aigle »

  • Église de l’Annonciation  (11ème siècle),
  • Chapelle sainte Lucie,
  • Chapelle Notre-Dame de Lavasina.
Présentation
Horaires des messes
Évènements
neque. eleifend ut Praesent porta. libero dolor ut facilisis sit